Fidji « Actualités – Breizh Flag Trip Tour

Archive pour le mot-clef ‘Fidji’

Les Îles Fidji : 84 ème pays du Breizh Flag Trip Tour !

dimanche 12 juillet 2009

Après le Chili et son Cap Horn, départ pour l’île paradisiaque de Bounty au coeur des îles Fidji qui deviennent par la même occasion, le 84 ème pays de l’histoire du BFTT !

Un peu d’histoire sur les Fidji grâce à Wiki :

La République des îles Fidji est un pays d’Océanie dans l’océan Pacifique sud, membre du Commonwealth (suspendu depuis le 8 décembre 2006), à l’est du Vanuatu, à l’ouest des Tonga et au sud des Tuvalu.

Les premiers habitants des îles Fidji, des Austronésiens sont arrivés du sud-est asiatique longtemps avant que les îles furent découvertes par l’explorateur Abel Janszoon Tasman au XVIIe siècle. Il y a 5 000 ans (3 000 av. J.-C.), des habitants du littoral de la Chine du Sud, cultivateurs de millet et de riz, commencent à traverser le détroit pour s’installer à Taiwan. Vers 2 000 avant J.-C., des migrations ont lieu de Taiwan vers les Philippines. De nouvelles migrations commencent bientôt des Philippines vers Célèbes et Timor et de là, les autres îles de l’archipel indonésien. Vers 1 500 av. J.-C., un autre mouvement mène des Philippines en Nouvelle-Guinée et au delà, les îles du Pacifique. Les Austronésiens sont probablement les premiers navigateurs de l’histoire de l’humanité.

Cependant ce n’est qu’au XIXe siècle que les Européens colonisèrent ces îles pour les occuper de manière permanente. En 1874, les îles furent sous contrôle britannique. L’indépendance fut accordée en 1970. Le régime démocratique fut interrompu par deux coups d’État militaires en 1987, car le gouvernement était perçu comme dominé par la communauté indienne.

La Constitution de 1990 favorisa le contrôle par les indigènes mélanésiens des Fidji mais provoqua une émigration importante de la population indienne. La perte de population eut comme conséquence des difficultés économiques, mais assura la majorité aux Mélanésiens. Les amendements décrétés en 1997 rendirent la constitution plus équitable. Les élections libres et paisibles de 1999 permirent de constituer un gouvernement mené par un Indo-Fidjien, Mahendra Chaudhry, mais celui-ci fut renversé en 2000 lors d’un troisième coup d’État mené par George Speight, un homme d’affaires qui s’appuya sur une rhétorique nationaliste indigène. Speight, soutenu par une milice privée, prit Chaudhry en otage et réclama de nouvelles institutions qui établiraient la suprématie politique des indigènes, et interdiraient à nouveau (comme l’avait fait la Constitution de 1990) l’accès au sommet de l’État à tout Indo-Fidjien. La crise fut désamorcée à travers les efforts de médiation menés par le chef des armées, Frank Bainimarama. Speight fut finalement arrêté et condamné à la prison à perpétuité. Chaudhry demeura néanmoins écarté du pouvoir; le banquier et homme politique indigène Laisenia Qarase dirigea un gouvernement de transition, avant d’être élu par la voie démocratique en 2001. Il fut réélu en 2006.

Quelques chiffres :  Indépendant depuis 1970, les Îles Fidji sont  classées 152 ème pays par sa population (931 741 hab) , 150 ème par sa superficie (18 270km²) et surtout 83 ème pays a être traversé par le BFTT.

Sa capitale : Suva.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fidji